Voyager et vivre au maroc
Bienvenue sur notre nouveau forum" Voyager et vivre au Maroc"!
N'hésitez pas à vous inscrire sur ce forum, cela ne prend que 5 minutes...
A très bientôt!!
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» école privé à tetouan
Ven 6 Fév - 21:06 par Invité

» Hello everybody!!!
Lun 10 Nov - 17:46 par admin

» voyager au maroc plus longs
Mar 14 Oct - 14:20 par imaldanrentcars

» Lancement du projet de soutien de la mobilité des MRE
Dim 29 Juin - 23:33 par méli

Sondage

Quelle est votre préférence dans la cuisine marocaine ?

 
 
 
 

Voir les résultats

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 27 le Sam 14 Sep - 10:26

Comarit et Comanav Ferry sont à l'arrêt depuis des mois !

Aller en bas

Comarit et Comanav Ferry sont à l'arrêt depuis des mois !

Message par lyna le Jeu 26 Avr - 14:17

Comarit ira, ira pas ? C’est la question que se posent les professionnels et observateurs du secteur maritime. Les navires de la société marocaine Comarit (regroupant Comarit et Comanav Ferry) sont à l’arrêt depuis des mois à cause de saisies répétitives suite à des redevances non honorées auprès des fournisseurs européens.





Voyant la campagne de retour des MRE s’approcher à grande vitesse, le ministère de l’Equipement et des Transports, voulant couvrir ses arrières, a lancé un appel d’offres pour le choix de transporteurs nationaux et internationaux pour assurer la navette entre le Maroc et le sud de l’Europe.

L’appel d’offre porte sur les lignes Tanger Med (Maroc) – Sète (France) avec une fréquence de 2 départs par semaine, Nador (Maroc) – Sète (France) avec une fréquence de un départ par semaine, Nador (Maroc) –Alméria (Espagne) avec une fréquence de 3 départs tous les 2 jours.

Face à la détermination de la tutelle maritime, Comarit a adressé une lettre au ministère lui demandant de surseoir à son appel d’offres. Pour le convaincre de prendre cette décision, l’armateur marocain promet un plan de dernière chance.

En effet, dans sa lettre, Comarit propose de confier la gestion des navires à une nouvelle entité. Cette dernière serait approchée suite à des démarches entreprises par Comarit conjointement avec CMA CGM pour trouver une solution à la crise de la compagnie marocaine. De même, Comarit s’engage aussi à trouver rapidement une solution à ses créances pour lever les saisies. Et pour finir, elle devait présenter au ministre un planning de remise en ligne des navires. Ce plan de choc devait être réalisé avant le 21 avril. C’est la date limite que Aziz Rabbah a imposé à Comarit pour démonter sa bonne foi et surtout sa capacité à redresser la situation.

D’après nos informations, au jour du 24 avril, le ministre n’a pas encore reçu les engagements promis par Comarit. Se résignera-t-il à adjuger les lignes maritimes objet de l’appel d’offres ? Tout le laisse croire, d’autant plus qu’il est impératif d’éviter une situation de monopole dans le détroit. Un monopole qui pourrait tenter les espagnols, actuellement seuls en exploitations dans le détroit, pour « manipuler » les tarifs dans un sens défavorables aux nationaux.

A l'heure actuelle, seule une compagnie a répondu présent à l’appel d’offre de Rabbah. Il s’agit de l’Italienne GNV.

http://www.yabiladi.com/#histo#/articles/details/10222/comarit-demande-suspension-l-appel-d-offres.html
avatar
lyna
Modérateur
Modérateur

Messages : 128
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum